Blog

News

News & Informations

lundi, 13 mars 2023 10:58

LE CHATEAU DE WOOLSACK

Évaluer cet élément
(0 Votes)

" The Woolsack", ce petit mot anglais désigne un banc rempli de laine et recouvert d'un tissu rouge (sac de laine). Pour moi, il désigne le château de Mimizan situé au bord du lac , sur une butte qui offre un point de vue magnifique sur celui-ci. Je l'ai découvert par hasard au cours de ma première balade à la promenade fleurie. Une demeure imposante sur la rive face à moi, nichée au milieu des pins et bordée par le lac de Mimizan-Aureilhan. Elle a de suite attirée mon attention. Je décida donc de m'y rendre et découvris qu'il s'agissait d'un lieu historique dont le propriétaire n'était autre que Hugh Richard Arthur Grosvenor, Duc de Westiminster. Il n'en fallait pas plus pour attiser ma curiosité!

Comment un Duc Anglais c'était retrouvé à Mimizan et eu l'idée d'y bâtir une demeure? Quelles anecdotes allais-je découvrir? Qui étaient les invités du Duc? Que faisaient-ils? Quelle est l'histoire de ce château?

LE DUC

 

Commençons tout d'abord par le propriétaire lui-même. Hugh Richard Arthur Grosvenor est né le 19 mars 1879 dans une famille d'aristocrates Britanniques. Il est le deuxième Duc de Westminster, son grand-père étant le premier. Son père lui était le filleul de l'illustre reine Victoria. Hugh Richard Arthur Grosvenor fit ses études au collège d'Eton et s'en suivit une carrière militaire. Celle-ci le conduit en Afrique du sud lors de la guerre des Boers au cours de laquelle, il s'illustra par son courage ainsi que ses compétences techniques pour les automobiles et la rapidité de ses décisions. C'est également au cours de cette guerre qu'une solide amitié naîtra avec Winston Churchill.

Le Duc se sera marié 4 fois au cours de sa vie avec notamment Loelia Mary Ponsonby en troisième noces, qui nous laissera un témoignage de ses vacances passées à Woolsack. Ils y passèrent également leur voyage de noces. Il eu 3 enfants avec sa première épouse, deux filles et un garçon qui mourut à l'âge de 4 ans. Le 19 juillet 1953, le duc décèdera d'une thrombose coronarienne à l'âge de 74 ans.

Mais comment le Duc est-il arrivé sur nos terres Landaises?

Un de ses passes temps favori l'a conduit jusqu'à nos belles Landes. En effet, le notaire, Maire de la commune de Labouheyre et conseiller général des Landes, Monsieur Bacon rencontra le Colonel Rawlinson, un proche du Duc, et décidèrent ensemble d'organiser fin janvier 1910, une partie de chasse au sanglier, à laquelle le Duc sera convié. On raconte qu'au cours de cette chasse, le Duc abattit un sanglier solitaire au nord du lac d'Aureilhan. Pour marquer cet exploit, il décida de bâtir à cet endroit son pavillon de chasse "The Woolsack".

LE DOMAINE

Il fit donc l'acquisition d'un terrain boisé de plus de 12 hectares, qui sera en définitive offert par la couronne Britannique en reconnaissance de son courage et du service rendu au cours de la guerre des Boers. La construction du château débutera en 1911 avec pour architecte Sir Detmar Blow qui se basera sur les plans de Sir Herbert Baker (architecte de Rudyard Kipling). Le choix architectural choisi est de style néo-cape-dutch. En effet, lors de son séjour militaire en Afrique du Sud, le Duc séjourna dans la résidence d'été nommée "The Woolsack" de Rudyard Kipling, auteur du livre de la jungle. Il en garda un si bon souvenir qu'il décida d'en faire la réplique pour son pavillon de chasse à Mimizan.

Le style néo-dutch se caractérise par des pignons à frontons percés d'oeil de boeuf. Les matériaux utilisés pour construire le château sont des briques rouges et des colombages de bois ce qui donne à la bâtisse beaucoup de caractère.

L'organisation intérieure de la demeure s'articulait autour d'un patio central à ciel ouvert et d'une partie couverte tout au tour délimitée par des colonnes de pierre qui permettait de circuler librement entre les différentes ailes du château. L'aile Sud surplombant le lac a été choisi pour accueillir la salle à manger ainsi que le salon ayant un accès sur la grande terrasse ornée de citronniers et d'orangers. Je vous laisse imaginer la vue ! J'ai eu la chance d'y prendre le thé, se fut un agréable moment et toute mon imagination s'est mise en route en repensant à cette époque fastueuse. L'aile Est abritait deux chambres et une salle de bain pour le prestigieux propriétaire des lieux et son épouse. L'aile Nord possédait également deux chambres et une salle de bain. Quant à l'aile Ouest, elle était dédiée aux pièces de service et au personnel.

A l'extérieur, le parc était naturellement paysagé par les pins mais aussi les mimosas, les arbres de Judée et d'autres espèces plus rares. Les fleurs étaient présentes également avec des camélias roses, des rosiers, des iris et des hortensias.

L'activité principale du domaine était la chasse et nécessitait pour se faire beaucoup de matériel et d'employés. C'est pour cette raison qu'une dizaine de bungalows de style anglais aux couleurs blancs et noirs ont été bâtis afin de pouvoir recevoir les amis du Duc mais aussi les chevaux et leurs palefreniers, la gouvernante, l'intendant, la meute et les maîtres chiens, les piqueurs, les mûletiers et le chauffeur.

 

 

L'accès à cette magnifique propriété se faisait en bateau depuis les rives d'Aureilhan car la mairie de Mimizan à l'époque n'avait pas laissé l'accès au duc sur sa commune. Il fît donc construire une jetée et un canot automobile était amarré dans un garage au pied de la propriété.

LES INVITES

Le caractère prestigieux du lieu a été également conféré par les différentes personnalités de l'époque qui y ont séjourné. Il y a notamment le fidèle ami du Duc, Winston Churchill (1er ministre de l'époque) et qui peindra plus d'une vingtaine de toiles entre Mimizan et Aureilhan. La célèbre Coco Chanel qui a été la compagne du Duc pendant près de 10 ans. Mais également Salvador Dali, Charlie Chaplin, Alphonse XIII, Georges Carpentier, Suzanne Lenglen, Sem, Sir Antony Eden, Lloyd Georges.

Les activités pratiquées par ce "gotha" en dehors de la chasse, étaient le canotage, le bateau à voile, le tennis, l'équitation, la peinture et la musique.

 

LA FIN DU FASTE

Après cette époque, le château connu une période moins insouciante durant la deuxième guerre mondiale, pendant laquelle il fût occupé par les troupes Allemandes. Puis dans la nuit du 23 au 24 février 1947, le château sera la proie des flammes. Suite cet évènement, le Duc pris la décision de faire aménager les bungalows pour lui-même ainsi que ses invités afin de pouvoir y séjourner. 

Au décès du Duc, ses héritiers décidèrent de vendre le château et de donner les autres biens au personnel, en reconnaissance de leur dévouement. Durant l'occupation Allemande, ils firent disparaitre les effets personnels du Duc afin que les Allemands ne s'en emparèrent pas.

Le nouveau propriétaire du château sera Monsieur Roger Sargos, qui fera reconstruire la façade Sud. Puis la société Gascogne S.A qui en fera l'acquisition pour y accueillir leurs hôtes de marque. Et enfin se sera autour des actuels propriétaires Mr et Mme Ramsey d'être les heureux propriétaires de ce lieux historique qu'ils ont à coeur de préserver.

 

Pour conclure cet article, je voulais vous partager quelques anecdotes sur le Duc qui fût un homme généreux et bienfaiteur pour le village d'Aureilhan.

La première et la plus émouvante est qu'à chaque noël, le Duc offrait aux enfants du village un cadeau, d'après la listes des enfants et remis par l'institutrice ainsi que des friandises. Le tout était accroché à l'arbre de noël de l'école. 

 

 

Il avait également acheté deux vaches afin que les écoliers puissent avoir du lait à l'école. Il finança la restauration du clocher de l'église d'Aureilhan.

Et enfin la plus amusante, il offrit à l'école un piano en acajou doté d'une partie de type "orgue de barbarie" à la suite de plusieurs jours de chant d'une amie de Coco Chanel qui l'avait exaspéré.

De mon côté, je tiens à remercier les personnes que j'ai rencontré dans le cadre de mes recherches pour cet article : l'office du tourisme et la maison du patrimoine de Mimizan, les propriétaires du château et ceux des écuries du quartier de Woolsack ainsi que le Maire d'Aureilhan, Monsieur Jean-Richard Saint-Jours qui en 2018 aux cours des journées du patrimoine fît une reconstitution historique de cette période dont vous trouverez une vidéo ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=e82n8A3cHlQ

Je vous dis à très bientôt pour une nouvelle découverte.

 

 

 source photo du duc : mairie de Chester

 

 

Lu 261 fois
Plus dans cette catégorie : « Blog Bienvenue à la grange de Camblat »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

Contact

Ollie Immobilier
161 Rue des Eucalyptus
40200 Pontenx-les-Forges, France

06 33 84 72 11
olliepicat@gmail.com

Mentions légales & Données personnelles

Suivez-nous